logo1.pngtribune libre

Ma devise : "Ce ne sont pas les événements qui font les cours de bourse, mais les graphiques qui annoncent les événements... 1"

1Voici 2 exemples concrets. Le premier date de la période septembre 2000 à mars 2003 et porte sur l'indice C.A.C. 40 avant le 10 septembre 2001 et à partir du 10 septembre 2001. Mais c'est strictement la même chose sur les autres indices. Comme de mauvaises langues diront que cela est déjà préhistorique, a été ajouté un exemple plus récent, en l'occurrence la paire de devices GBP/USD durant la période du référendum écossais (18 septembre 2014). A vous de juger.


investisseurs 
			direct


11/12/2018, matraquage fiscal.

Face au matraquage et l'escroquerie fiscale pratiqués par le gouvernement mafieux et présidé par macron il est temps de s'organiser et de créer partout en France, des Tribunaux Populaires afin d'y présenter tous les hommes politiques responsables de cette situation depuis maintenant + de 40 ans. Ainsi que toutes initiatives pour la pratique de la désobéissance fiscale comme par exemple ne pas sortir son véhicule le dimanche et rester chez soi. De cette manière, macron ne pourra pas envoyer les C.R.S qui devront rester à la caserne. Appelons cela, la Révolution Silencieuse, Sage et Réticente. jms


05/12/2017, il est temps de se réveiller.

Les élections passées et bien sûr rien n'a changé...!!! J'ai même lu un livre d'un soi-disant économiste (le + grand du 21è siècle, ah bon nous sommes dans le 3ème millénaire, je ne m'en suis pas rendu compte...!!!) qui s'appelle Thomas Piketty et qui n'a rien trouvé de mieux après 1 000 pages d'écriture, de proposer un impôt mondial afin de mieux répartir la richesse mondiale tout en maintenant... les impôts existants... du grand Art n'est-ce pas ??? Il avait tout intérêt de passer un encart sur un journal, sauf qu'il aurait été la risée d'un grand nombre d'entre nous...!!!??? Monsieur Piketty, êtes-vous d'accord pour montrer en public votre avis d'imposition ?
Pour ma part je me range du côté de ceux qui sont pour appliquer la désobéissance fiscale et organiser une grande marche nationale sur Paris. jms


25/06/2016, quand le Brexit a du bon.

Pour ceux qui n'ont pas compris ce qu'il y a de bon dans le Brexit, je les invite à lire cet article qui montre comment l'on peut faire de nous des esclaves, des vaches à lait et nous vendre toute la merde qui veulent. Il s'agit d'un accord qui avait commencé en 1995 et tenu secret pour la cause. Pour les partisans de la mondialisation, de la globalisation et de la pensée unique, vous êtes servis. jms


24/06/2016, le sinistre Sinistre Sapin.

En suivant l'intervention du sinistre Sinistre des Finances michel sapin, vous aurez remarqué qu'il n'a jamais eu de pensées pour ce qui est des aspirations des peuples d'Europe. Ces seules paroles ont consisté à parler des marchés financiers, de la finance, de l'harmonisation de la fiscalité et sociale, soit, nous allons encore et toujours payer. Le chantage et la menace continuent. En conclusion, ils vont continuer comme avant... Peuples européen dressons-nous et barrons leur la route. Il y a une grande différence entre les Etats-Unis qui ont un peuple et une langue. Fédérer l'Europe, ce sont des peuples et des langues. Toute la différence est là... jms


24/06/2016, la pluie londonienne.

Le gag de la journée : des journalistes de B.F.M radio ont osé prétendre que les pluies diluviennes sur certaines régions anglaise ont été responsables du Brexit. jms


24/06/2016, Brexit.

Tout d'abord un GRAND BRAVO pour le courage politique des nos amis Anglais qui, malgré les menaces, les mensonges, le chantage, la trahison, ont décidé d'être maîtres de leur destin. Et s'il y a des comptes à demander, ils s'adressent évidemment à cameron qui a lié son destin personnel à celui de son pays.

Soyez fiers de la responsabilité que vous avez prise ; comment vivre plus mal qu'aujourd'hui en Europe ? austérité, réglementation, misère, fiscalité, espionnage, privation de liberté, corruption..., l'on peut en effet rêver mieux... Les Anglais ont tiré les premiers, ils nous montrent le chemin à suivre.

obama, lagarde, cameron, hollande, merkel et évidemment les technoscacas de l'instance suprême européenne avec à sa tête ; juncker, moscovici, dijsselbloem sont tous désavoués et les populistes comme vous aimez les appeler s'opposent à des voyous politiques à la micro-envergure que vous êtes. Dehors, les peuples ne veulent plus de vous, ils sont assez grands pour se prononcer eux-mêmes et prendre leur destin en main.

Lorsque vous parlez d'immigration, venez donc à vintimiglia et osez dire en public qu'il s'agit de l'immigration issue de la guerre... bande de corrompus à la solde de la finance. Depuis des années vous chantez qu'il faut tirer les leçons de vos défaites (la dernière fois c'était pour les régionales en France), toujours la même manière de se défausser, la politique de l'autruche et pendant ce temps-là, vous faites vos petites affaires mafieuses sur le dos des peuples.

Lorsque vous osez hollande envoyer votre premier ministre dire que c'est un scandale de voir l'Angleterre et l'Irlande pratiquer une fiscalité avantageuse et appeler à un harmonisation européenne de la fiscalité par le haut, vous méritez simplement de passer devant un jury populaire. Rassurez-vous, nous avons scellé votre destin qui pourrait ressembler à celui de Louis XVI. Prenez garde à vous. Et nous encourageons les ibériques à créer leur propre spanxit. jms.


16/06/2016, le chantage de Cameron.

Celui qui est à l'origine de la cacophonie en Grande-Bretagne aujourd'hui (n'oublions pas son chantage vis-à-vis de l'Union Européenne, préviens ses concitoyens qu'en cas de sortie de leur pays, il ferait voter un budget de punition par son gouvernement. Mais monsieur Cameron ne pensez-vous pas que si vous êtes désavoué, la première décision que vous devrez prendre est celle de démissionner...!!!??? jms


08/06/2016, réglementation, fiscalité, parti politique.

Aujourd'hui à travers les oligarches politiques et les technocacas de l'union européenne qui nous gouvernent, nous sommes submergés par la réglementation et la fiscalité. En conclusion, nous pouvons dire :

jms


16/04/2016, stop, y'en a marre...!!!.

Alors que les réunions se succèdent au niveau mondial, alors que les banques centrales continuent de déverser des tonnes de papier monnaie créant par là-même encore plus de dettes, l'économie reste atone et le restera encore longtemps dans l'état actuel des choses. Arrêtons, arrêtons TOUT.
Arrêtons la classe politique dans son ensemble : les républicains, le PS, le Front National. Oui les Français en ont marre de vous : juppé, sarkozy, fillion, hollande, valls, macron, DEHORS....
Arrêtons les prélèvements obligatoires de 60 % au minima pour les ramener à 25 % au maximum...
Arrêtons de nous espionner et reprenons notre liberté....
La mondialisation, l'Europe ne sont que maux. Dans un Etat spoliatif, mafieux, espion, les choses iront beaucoup, mais beaucoup mieux... assurément. jms


09/04/2016, Macron, ministre de mes...DE.

L'on est habitué d'entendre le ministre de l'économie sortir des âneries à l'emporte-pièce, il est coutumier du fait. Mais l'une des dernières sinon la dernière, m'oblige à réagir vivement.
N'a t-il pas osé dire qu'il était incongru de la part de la Grande-Bretagene et de l'Irlande d'appliquer des taux d'imposition de l'ordre de 12 à 15 % et qu'il fallait les harmoniser pour les mettre à la hauteur des autres pays européens soit environ 35/40 %, comme c'est le cas de la France. Ce qui, si vous avez bien compris, a pour but de nous tondre toujours plus et non le contraire. Permettez-moi monsieur le Ministre d'écrire cette paraphrase qui vous va comme un gant : Macron est à l'économie et à la politique, ce qu'est un ivrogne est à la bouteille, c'est-à-dire... un pochtron...!!!. jms


08/04/2016, Brexit, point de vue.

Depuis quelques semaines, l'on spécule beaucoup (je devrais dire l'on gesticule beaucoup, que ce soit la classe politique, les médias et quelques économistes) sur une éventuelle sortie de la Grande-Bretagne de l'Europe (ne pas confondre avec la zone euro dont la Grande-Bretagne ne fait pas partie) ou dit autrement sous l'adjectif "Brexit". En fonction des sondages, il semble qu'un consensus se dégage sur la sortie de notre voisin outre-manche...
Pendant ce temps-là, l'on se s'épanche pas sur nos problèmes économiques (une manière de faire pour calmer nos ardeurs). De mon point de vue, la probabilité d'une sortie de l'Europe est quasiment nulle. Bien des raisons à cela, mais lorsque l'on se rappelle de l'épisode grec qui pèse beaucoup moins que nos amis anglais et dont les technocrates ont fait le nécessaire pour ne pas laisser sortir les Helléniques. Pourquoi il en serait autrement aujourd'hui...!!!??? Mais à mes yeux il existe une raison bien plus importante encore qui me fait dire que les îles britanniques ne nous dirons pas au revoir. Cette raison je vous la dévoilerai après le référendum et je suis prêt à prendre un pari de 1 contre 2 000 que l'Angleterre restera à nos côtés. Oh bien sûr, rien n'empêchera les Anglais de voter pour la sortie, mais je rappelerai que nous français avaient voté non au traité de Lisbonne et quand est-il advenu...!!!??? le p'tit nerveux s'est assis dessus en même temps que sur la démocratie, faut-il le rappeler...!!!??? Et que dire à nouveau que ces hommes politiques (qui rassemblent aussi bien l'UMPS que le Front National) viennent nous donner des leçons de moralité, alors qu'ils sont empêtrés dans des affaires de corruption, blanchiment d'argent appelés aujourd'hui les "papiers de Pananma". Que l'on prenne : sarko, juppé, cambadélis, cahuzac, fabius, le pen et j'en passe (à quand les prochains...!!!???), tous ont ou traînent des casseroles à leurs fesses...!!! Quant à cameron sa situation se complique sérieusement...!!!

Cela ne m'empêche pas de dire et de réitérer que je me prononce pour la sortie de la France de l'Europe tout court, une construction totalement bancale depuis plusieurs dizaines d'années, et si une sortie de l'Euro est une catastrophe, que dire de la situation actuelle (dominée par des technocacas qui n'ont aucune légitimité) qui est tout simplement posée sur un volcan qu'ils ont allumé et ne demande qu'à exploser par la faute d'hommes politiques qui ont provoqué ce qu'ils appellent la "crise", alors que celle-ci n'existe pas... n'est-ce pas macron... Sur lequel je reviendrai dans mon prochain billet... jms


09/03/2016, économie et Economie.

L'on ne peut pas dire que les économistes et les hommes politiques font de l'Economie, mais plutôt de l'économie. Alors que le système capitaliste ne fonctionne pas depuis 200 ans, ils continuent à diffuser des inepties. Hollande continue à croire et à tout miser sur "l'offre". Pour offrir, il faut créer et fabriquer toujours plus avec plus de machines et donc moins de main-d'oeuvre. Comment voulez-vous que ce modèle fonctionne ?
Immaginons un exemple. Nous sommes dans une ville quelconque de 10 000 habitants, une étude a été menée pour connaître le nombre de coiffeurs nécessaire si tous les habitants se font coiffer. D'après cette étude, la ville a besoin de 5 coiffeurs pour satisfaire tous ses habitants et le point mort (pour que chaque coiffeur gagne sa vie) est de 2 000 habitants à coiffer pour chacun. Une fois trouvé, ces professionnels du cheveux se réunissent et décident de ne pas critiquer ses confrères ni de faire de la publicité tapageuse. Tout va bien, chacun gagne sa vie correctement même si parfois l'un d'eux a un peu moins de clients que ses concurrents (professionnalisme oblige). L'un dans l'autre, cela se passe bien pour ces 5 coiffeurs.

Quelques années + tard, la crise passant par là (expression favorite des politicacas car depuis les années 70, je n'ai JAMAIS entendu un homme politique dire autre chose que : nous sommes en crise) les responsables communaux d'alors laissent venir s'installer d'autres coiffeurs voyant que ceux installés gagnaient bien leur vie. Une autre étude fait ressortir que le fameux point mort est passé de 2 000 à 2 500 habitants (en cause les prélèvements obligatoires qui ne cessent d'augmenter, donc le pouvoir d'achat qui s'érode...). La ville a donc besoin de 4 coiffeurs et non de 10 comme aujourd'hui ou de 5 comme autrefois. Nous remarquons que ceux qui militent pour une économie libérale sont à côté de la plaque.
Cet exemple il faut bien le reconnaître est un peu simple mais plus proche de la réalité que de leur modèle économique.

L'offre est une mauvaise vision car elle donne la POSSIBILITE de... mais en aucun cas la CAPACITE de... IL FAUT CHANGER DE PARADIGME. A quoi sert de présenter une offre si en face, la partie n'est pas dans la capacité de se l'offrir ? Même un crédit gratuit ne suffit pas...

La CAPACITE DONNE LA POSSIBILITE, mais le contraire n'est pas vrai...

... En attendant que le bisounours "Draghi" nous ponde une de ses favorites... jms


25/01/2016, l'alignement des planètes ou l'escroquerie intellectuelle.

Que nous a t-on pas bassiner durant toute l'année 2015...!!!??? Certains économistes et non des moindres prétendent depuis plusieurs mois que la baisse des taux, la baisse de l'€uro, enfin la baisse du pétrole étaient très favorables pour la zone euro...!!! (vous savez, le fameux alignement des planètes). Si l'on prend l'exemple de la France, 2015 sera l'une des pires années sous la Vème République. Le P.I.B ressortera peu ou prou autour de 1 %. Merci l'alignement des planètes.
La baisse des taux d'intérêts n'a comme conséquence, que de renchérir le coût de l'actif en question (immobilier, actifs financiers par exemple). Je ne vois pas en quoi cela est favorable. Pour les banques peut-être mais sûrement pas pour le consommateur.
La baisse de l'€uro, pour le quidam dont je suis, je ne vois pas vraiment ce que cela m'a apporté. Mais je suis convaincu que je trouverais un pseudo-économiste pour m'expliquer que je me trompe.
Quant à la baisse du pétrole, c'est une véritable escroquerie relayée par des journalistes de petite envergure d'un media quelconque bien connu. A titre d'exemple et sans remonter jusqu'à l'âge préhistorique, je constate que le pétrole (référence W.T.I) a baissé d'environ 75 % entre la mi-2014 et ce mois de janvier 2016. Qu'en est-il pour ce même quidam qui fait son plein à la station ; un gain d'environ 20 % sur la même période. Evidemment au lieu de s'enrichir comme le prétendent ces pseudo-journalistes, le quidam s'est au contraire, appauvri encore un peu plus...!!!???
Voilà comment des économistes et des journalistes n'ont comme recours, que l'escroquerie intellectuelle. jms


22/01/2016, Antoine Pottiez (mondial relay) ou quand l'économie fout le champ.

Voilà une poignée de jours, j'ai commandé une carte graphique sur ebay (quelques centaines de grammes). Le vendeur a utilisé les services de transport mondial relay. Il faut dire au passage qu'ebay fait la promotion de cette société de transport en prenant sa commission sans se soucier que les internautes soient mécontents.
Dès le lendemain j'ai reçu un email de cette dite société pour me dire qu'ils avaient pris possession du colis et le traitait. Alors que son responsable antoine pottiez dans un reportage se fait fort de livrer sous 48 heures, 7 jours plus tard, toujours rien et l'acheminement du colis restait totalement muet. Je décidais donc d'envoyer 2 courriers électroniques à l'entreprise en laissant mon numéro de téléphone. Evidemment ils se sont abstenus de répondre, habitués aux nombreuses réclamations des clients. . Même google le dit.
J'ai donc entrepris de faire des recherches afin de contacter le responsable (antoine pottiez), injoignable sous aucune forme dans sa société mais facilement trouvable sur les réseaux sociaux, occupé à ne pas s'occuper de sa boutique. Quelques quarts d'heures plus tard, je fût contacté par une personne se présentant comme la secrétaire de direction qui m'a proposé de faire les recherches nécessaires. De nouveaux quelques quarts d'heures plus tard, cette même personne m'indiqua que le colis était enfin arrivé.

Il est regrettable d'en arriver là et d'avoir affaire à des sociétés parasites qui contribuent à paralyser la société. Antoine pottiez, toujours dans ce reportage se fait fort de concurrencer la poste laquelle est le mépris des Français. Il est évident qu'il sait parfaitement concurrencer la poste dans la lenteur d'acheminement.
Je voudrais rappeler que lorsque je suis rentré dans la vie active, voilà près de 42 ans (1974), mon premier métier fût... facteur... Or l'acheminement du courrier et des colis à l'époque se faisait, jour +1/2 au maximum, même si parfois des exceptions surgissent hélas. Mais avec mondial relay, les exceptions sont quotidiennes.

Ils est nécessaire d'éliminer ce genre de parasites, d'une part en le faisant savoir, d'autre part en saississant certaines associations, enfin de se regrouper pour mener des actions à leur encontre. Il faut noter qu'il est navrant de constater qu'un responsable d'entreprise ne connaisse pas les nombreux dysfonctionnements de sa boutique. A ce titre il mérite le licenciement pour faute grave, afin de ne pas pénaliser les employés non responsable de cette situation.
Hélas quelques semaines + tard, il m' arrivera la m^eme mésaventure avec la société G.L.S, qui il faut le dire, travaille avec la société ci-dessus... La boucle est bouclée. jms


02/12/2015, Banques mafieuses.

Le bons sens : COMMENCER A RETIRER VOS LIQUIDITES de vos comptes bancaires pendant qu'il en est encore temps...!!! Ayez à l'esprit qu'une loi européenne de 2014 permet à l'Etat via les banques et les assureurs de ne pas vous donner votre argent si bon leur semble. Des antécédants ont déjà existé (voir Chypre et la Grèce). Et pourtant les statuts européens avaient juré le contraire. Voici un article en ce qui concerne le mécanisme de résolution bancaire européen. Et le renflouement des banques en cas de crise. Nous pouvons remercier le p'tit nerveux et son copain barnier l'initiateur de la directive.
ATTENTION à la dernière semaine de décembre 2015, la première semaine 2016, car aucun contribuable n'est protégé par rapport à ses dépôts en banque et ses assurances vie... Ceci est valable pour tout les déposants même ceux qui ont moins de 100 000 €uro (fond de garantie), c'est-à-dire à partir du premier €uro, puisque Merkel n'a pas signé. Retirez votre argent de vos comptes bancaire et mettez fin à vos assurances vie... afin d'éviter toutes mauvaises surprises...!!!. Bien sûr ce qui est valable pour la fin de l'année, l'est aussi pour le reste de vos jours. Il existe d'autres moyens pour placer ses avoirs et la règle actuelle est de se débancariser le plus possible avant qu'il ne soit trop tard.

Après l'affaire Kerviel (lampiste), la Société Générale continue d'être condamnée dans plusieurs affaires mafieuses indépendantes. Voici un autre exemple si vous n'êtes toujours pas convaincu en matière de scandale bancaire qui concerne la banque française le Crédit Mutuel, 5ème groupe bancaire et la 2ème banque mutualiste. Comme ce n'est pas le fait du hasard, nous voyons que cette banque est spécialisée dans les magouilles en tout genre.
La Justice s'est saisie de l'affaire et mène une enquête. En espérant qu'elle fasse son travail en toute indépendance (que le gouvernement socialiste hollandais ne s'en mêle pas et nous rappelle entre autres à ses promesses électorales qu'il n'a jamais tenu tout comme le faisait avant lui son prédécesseur).
En attendant le verdict qui viendra dans de très longues années sans coupables, nous vous proposions ce documentaire qui vous fera comprendre que plus rien ne peut être comme avant et qu'il est temps de bouger. Voilà en quoi sert, les divers frais que l'on nous ponctionne sur nos comptes tous les mois. Des millions d'€uro qui se promènent à l'air libre pendant que l'on vous interdit de faire des transactions en cash de + de 1 000 €uro exit sarkozy, hollande et le pen. jms


27/11/2015, Hollande, Sarkozy, le M.E.D.E.F et Draghi où les 3 mousquetaires.

Alors que l'on continue de licencier les travailleurs à travers l'Europe pour plus de rentabilité pour les actionnaires, pendant ce temps-là nos responsables politiques ainsi que le medef se mettent d'accord pour reculer sans cesse l'âge de la retraite (alors que les plus de 50 ans sont mis au rebus), diminuer les pensions (alors que le pouvoir d'achat ne cesse de se réduire comme une peau ce chagrin) et rallonger le temps de travail (alors que le chômage ne cesse d'augmenter). ILS SE COMPORTENT COMME DE VERITABLES CRETINS ET MAFIEUX et nous avons le devoir et l'occasion de les punir.
Plutôt que de réinventer un nouveau modèle économique (paradigme), ils préférent continuer ce qui ne fonctionne pas et nous a mis dans le mur depuis maintenant + de 6 ans.
J'attire votre attention sur 2 périodes délicates pour nous contribuables. Les derniers jours de décembre et les premiers jours de janvier 2016, ainsi que l'après élection présidentielle, période de TOUS LES DANGERS où ils auront la main libre pour nous ASSASSINER et se comporter comme des TERRORISTES. jms


14/11/2015, Hollande responsable.

Hollande et le parti socialiste par leurs lois scélérates, afin de surveiller et d'espionner chaque Français sous de faux prêtextes, mais incapables ni d'assurer notre protection au quotidien et encore moins d'empêcher des terroristes d'agir sur notre territoire, devront en répondre devant tous les Français. jms


16/10/2015, contre le vote obligatoire et appel à ne pas se rendre dans les urnes.

Il est clair qu'aujourd'hui notre pays la France se trouve dans le mur. Il suffit pour cela de savoir que depuis 6 années environ, notre pays emprunte uniquement pour payer les intérêts de la dette. Ce que se gardent bien de dire les hommes politiques ( sarkozy et hollande) qui se sont succédés au pouvoir. En cela, c'est une faute grave dont ils doivent rendre compte aux français. Nous ne pouvons pas et ne devons pas les cautionner. Quant à Le Pen prise dans sa guerre paternelle et de pouvoir, comment pourra t-elle faire de notre pays une nation prospère. C'est pourquoi j'en appelle à la responsabilité de chacun à ne plus aller voter à partir de maintenant et ce, jusqu'à ce que le système politique actuel tombe. La VIème République doit naître et nous devons tous y contribuer. Chaque français doit s'approprier de la POLITIQUE et non laisser faire des hommes véreux, assoiffés de pouvoir. Quant à ces derniers qui voudraient rendre le vote obligatoire pour retrouver une légitimité perdue depuis belle lurette, qu'ils sachent que nous serons nombreux à ne pas laisser bafouer le semblant de démocratie (hue à sarkozy et hollande) qui reste encore dans notre pays, et que nous nous dresserons devant eux pour les en empêcher. jms


26/09/2015, les banques centrales ont-elles perdues la main ???

C'est la question posée après les atermoiements de la f.e.d et de sa présidente janet yellen. En effet comment peut-on interpréter ce quasiment virement en l'espace d'une semaine, en n'augmentant pas ses taux et prétendant la semaine suivante qu'il y aura bien une hausse des taux en 2015. Une chose est sûre, si relèvement des taux il y a, ce ne sera pas au mois d'octobre car je vois mal comment elle pourra se justifier. Et comment comprendre que l'économie américaine soi-disant saine, puisque les instituts révisent à la hausse le p.i.b d'un trimestre à l'autre, que les salaires montent et ne relève pas ses taux ? De plus, une fois la chine inquiéte les américains et une semaine plus tard, il semblerait que ce n'est plus le sujet. Pour le clin d'oeil je signale que janet yellen fut prise d'un malaise pendant son discours... Que dire de mario draghi devant la commission européenne qui dit : on le fera mais pas maintenant même si draghi est plus carré dans ses bottes. Quant à abe (le premier ministre japonais) il ne sait plus où il en est. ATTENTION A FORCE DE FAIRE JOUJOU AVEC LEUR INSTRUMENTS, CELA VA LEUR PETER DANS LA G... C'EST-A-DIRE... DANS LA NOTRE... La défiance vis-à-vis des banques centrales s'est bien installée...!!! Je ne suis pas le seul et le premier à dire qu'il faut supprimer les banques centrales. jms


20/09/2015, les élections en grèce.

A quelques heures du résultat des élections législatives en Grèce, nous espérons en la victoire d'Unité Populaire, soutenant alors monsieur varoufakis et madame konstantopoulou. Aujourd'hui encore, nous nous demandons ce qui est passé par la tête de tsipras alors que les Grecs ont voté largement pour le non à l'austérité. jms


30/07/2015, les banques et leur créativité.

Dans le domaine financier chacun reconnaît la place que tiennent les banques, les assurances et les sociétés de crédit dans la créativité de produits dits "structurés" comme les produits dérivés, la titrisation (subprimes), les c.d.s (défaut de crédit), j'en passe et des meilleurs... la liste n'étant pas hélas exhaustive...!!! mais ce matin je n'ai pas pû m'empêcher de sourire en lisant un panneau publicitaire pour la vente d'appartements.

Celui-ci indiquait que le financement peut se faire jusqu'à 110%, sans apports ni garanties. G.E.N.I.A.L. Aujourd'hui les sociétés qui financent votre appartement vous donnent même de l'argent pour que vous achetiez votre bien...!!! et ce ... sans apport ni capital. Elle est pas belle la vie...!!! jms


26/07/2015, l'€uro et l'austérité (4).

Malgré un référendum hautement favorable à Alexis Tsipras, ce dernier s'est couché devant les technocacas de Bruxelles. Ce qui prouve aujourd'hui et malgré les événements à venir sur la Grèce de quelque nature que ce soit, que nous devons admettre et reconnaître que l'€uro est symbole d'austérité. Comment pouvait-il en être autrement alors que l'Europe depuis plusieurs années, marche à plusieurs vitesses !!!??? Néanmoins, admettre et reconnaître ne veulent pas dire accepter. Pour ma part, je ne l'accepte pas... et vous ??? Je me suis définitivement rangé contre l'€uro. jms


08/07/2015, le discours d'Alexis Tsipras (3).

Il faut dire que le discours d'Alexis Tsipras est d'une portée mondiale. Un discours fait de courage et de vérité. Voici son intervention. jms


06/07/2015, le référendum en Grèce (2).

C'est un véritable camouflet infligé par le peuple grec aux responsables politiques européens dont l'eurogroupe de Dijsselbloem. Il faut saluer les Grecs pour ne pas avoir céder au chantage des technocacas. jms


04/07/2015, le référendum en Grèce.

A la veille du référendum, comment ne pas se sentir solidaire du peuple grec ? Être complice de la troïka relève de la criminalité tout simplement. La malhonnêteté intellectuelle, les mensonges, les pressions diverses, tout y passe de la part des technocacas de Bruxelles pour arriver à leur fin (faim).

Les Juncker, Moscovici, Dijsselbloem... sont des voyous en puissance. Quel est leur bilan depuis qu'ils font de la politique ? Ne plus manger sur le dos de la Grèce, voilà qui les gênent énormément. Je propose de les mettre à l'austérité. Qu'en pensent-ils...!!!??? jms


14/06/2015, les erreurs impardonnables de Sarkozy.

Durant son quinquennat, Sarkozy a trahit la France à plusieurs reprises ; (dans l'ordre chronologique) :

  1. 2008 : alors que la France vote "non" au traité de Lisbonne (2005), Sarko s'assied sur le vote des Français et reviens sur leurs décisions, en paraphant ce dit traité aidé des députés et sénateurs qui lui étaient acquis. VIVE LA DEMOCRATIE.
  2. 2009 : Sarko fera ce qu'aucun président de la Vème République n'a fait avant lui ; intégrer notre pays dans l'OTAN, et ce, sans permettre à la France d'y jouer un plus grand rôle ou d'atténuer le rôle des Etats-Unis qui peuvent faire comme ils veulent et nous entraîner dans des conflits et des guerres que nous ne voulons pas. Sans oublier les aspects mercantiles typique au made in U.S.A VIVE L'INDEPENDANCE.
  3. 2012 : La France se voit dégrader par les agences de notation et perd son triple AAA. Il faut dire que le déficit public avait culminé à près de 8 % du P.I.B sous Sarko. Et dire qu'il donnait des leçons à certains pays de l'Union Européenne. VIVE LES BUGDETS EQUILIBRES.

Hélas entre Sarko et Hollande, seule une feuille de papier à cigarette les séparent. Ils n'ont à nous offrir que mensonges, trahisons et échecs politiques. Aujourd'hui "l'alternative" se présente entre Sarkozy, Hollande et Le Pen et les Français n'en veulent pas. jms


30/05/2015, Hollande, de la théorie du suicide... au président "républicain".

A moins de 2 ans des présidentielles, Hollande rêve d'être réélu. J'ai bien dit rêve, car la réalité sera tout autre. Avec moins d'1 Français sur 5 qui lui font confiance, et sans doute moins à l'avenir, ce sera un véritable miracle d'assister à sa réélection. D'ailleurs je pense qu'il est le seul à y croire... Sous la Vème République, Giscard et Sarkozy ont pris un coup de pied au C... avec un pourcentage de mécontents très élevé mais bien inférieur à celui du président sortant. Ce qui revient à dire qu'il prendra pour sa part, 2 coups de pied au C... et force est de constater qu'il le mérite amplement.
Hélas il a contribué fortement au retour de Sarkozy et sans doute à sa probable réélection de 2017. Ainsi qu'à l'épanouissement du F.N. Mais il est intéressant de noter qu'à vouloir s'accrocher à un siège éjectable, Hollande applique la politique de la terre brûlée, qui dans sa chute, entraînera celle du parti socialiste censé le soutenir. En effet celui-ci devrait connaître dans les mois à venir des scores à la grecque (pasok).
Heureusement depuis quelques mois, d'autres alternatives se font jour (syriza, podemos...). Les Français sauront j'en suis sûr, saisir l'opportunité comme ils l'ont toujours fait pour virer l'UMP.S (sans oublier le FN) qui, depuis 40 ans, ont mené la France dans la mur. Punissons-les sans état d'âme.

Il faut malgré tout noter les fortes pressions qui ne manqueront de s'exercer sur sa personne d'ici là et qui finalement lui feront choisir de ne pas se représenter. Ce serait la meilleure chose pour la France.

Monsieur le président, lorsque vous prétendez que le FN n'est pas un parti républicain, et donc sous-entendu que vous l'êtes, vous devriez être poursuivi pour parjures comme aux Etats-Unis. En effet lorsque l'on se comporte en monarque comme vous le faites (49.3, loi anti-terroriste qui consiste à surveiller tous les français, pression fiscale insupportable...), vous n'avez de leçons à donner à personne en la matière. Vous n'êtes ni un républicain, ni un démocrate. Vous n'avez de cesse de mentir aux Français dont je suis un représentant.
Il est temps d'écrire la VIème république et d'empêcher le président de la république française à se comporter comme un monarque. Pour ma part, j'ai déjà commencé et j'appelle tous les Français à en faire autant. Il faut cesser la verticalité de la fonction présidentielle. La République appartient à tout le monde et pas seulement à un seul homme.

Au revoir monsieur le président... jms


06/03/2015, l'art de manipuler l'information financière et les marchés.

La perle du jour "solide performance financière" pour Altice la maison-mère de Numéricable. Lorsque l'on lit l'article sur Altice on se demande "chercher l'erreur"!!! Puis, lorsque l'on regarde le bilan catastrophique d'Altice ou celui de sa fille l'on se demande si l'analyste du Cercle des Finances était bourré, débutant ou simplement s'est versé dans la manipulation de l'information.

Essayez un instant de demander à votre banquier de vous prêter de l'argent avec de tels bilans... Un endettement d'une fois sa valorisation laquelle vaut environ 10 fois ses actifs nets, un P.E.R 2014 négatif...

Patrick Drahi doit avoir d'énormes appuis pour continuer à voguer sur l'économie sans être inquiété. Sans doute de remarquables copains banquiers.

En attendant, à la personne du Cercle des Finances qui a écrit cet article, laissez-moi vous attribuer l'Award de la perle de l'année. Personne ne sera en mesure de vous la disputer. jms


23/01/2015, FXCM en quasi-faillite, la BNS qui manipule sa monnaie sans oublier Draghi l'AMF et les autres.

La semaine passée nous avons failli être victime collatérale de la décison de la Banque Nationale Suisse. A travers la décision de l'émetteur Suisse de ne plus défendre leur monnaie, l'€uro perdit en quelques secondes environ 30 % de sa valeur par rapport au CHF.

De nombreux clients fûrent pris au piège entraînant plusieurs courtiers à la faillite et d'autres en quasi faillite comme FXCM qui ne dû son salut qu'à l'arrivée d'un chevalier blanc. Néanmoins sa situation n'est pas pérenne et il faut être très prudent dans les semaines suivantes. Nous pensons qu'une clôture des comptes chez ce broker est une mesure prudentielle nécessaire.

Il reste que depuis quelques mois et nous l'avons exprimé à plusieurs reprises, qu'ils s'agissent des banques centrales, des brokers, des banques commerciales, de l'amf, tous contribuent à manipuler les marchés sous une forme ou sous une autre et la question se pose s'il faut rester dans les marchés financiers. En tout état de cause c'est la question que nous nous posons et nous nous rendons compte que les crypto-monnaies offrent un avenir plus serein que tous ces voyous qui cherchent à nous voler.

Prenons l'exemple de l'AMF. Elle interdit de trader à la baisse certaines valeurs sous prêtexte qu'il s'agit de méchants spéculateurs. Que ces messieurs qui se prennent pour plus intelligents que les autres, viennent m'expliquer comment cela s'appelle que de trader une valeur à la hausse sinon de la spéculation...!!! Seriez-vous juges et parties messieurs de l'AMF et tout simplement manipulateurs des marchés...!!!??? Nous avons déjà parlé de la Suisse à travers l'UBS entre autres, petit pays en soi mais grand dans la manipulation des marchés...!!! Sans oublier les différents brokers condamnés à plusieurs reprises et qui viennent vous donner des leçons. Sans oublier les stops qu'ils vont chercher pour se faire du gras sur notre dos. Nous réitérons le fait de ne pas mettre de stop sur vos plateformes, de les noter sur un papier et enfin que vous stops calculés à l'avance (avant de prendre position) soit les plus larges possible afin d'empêcher les brokers de les deviner.

Pendant des années l'on nous a fait croire que tout allait pour le meilleur des mondes dans le domaine économique, alors pourquoi diable des assouplissements monétaires à gogo de la part de la FED, de la BOJ, de la BOE ou de la BCE...!!!??? Une guerre des monnaies que nous dénonçons depuis fin 2012 et qui finira par tous nous anéantir. jms


22/11/2014, démission de monsieur Hollande, président de la république.

Non ce n'est pas une erreur d'écrire sans majuscule la fonction présidentielle. C'est pour montrer de quelle manière vous l'a bafouée et tirée vers le bas.

Au nom d'une très large majorité de Français que nous sommes, je vous demande solennellement de démissionner de votre fonction. Non de ne pas vous représenter pour un deuxième mandat dont le score serait un score à la Lech Walesa, mais de partir avant qu'il ne soit temps. Votre mandat ressemble à s'y méprendre à la manière dont fonctionnait Louis XVI.

Si vous aviez une légitimité au moment des élections présidentielles (je vous rappelle que vous avez été élu par défaut), cette légitimité subsiste tant que vous avez la confiance du peuple et non parce que la durée du mandat est de 5 ans. Il y a l'interprétation des textes de la constitution et pour ce qui vous concerne l'interprétation à la lettre. Vous avez trahi les Français que nous sommes sans vous préoccuper de défendre leurs intérêts. Vous êtes tout simplement condamnable devant eux.

Ex monsieur Royal, ex monsieur Trierwiler, ex monsieur Gayet et enfin bientôt ex président de la république. Malgré vos moyens politiques et autres, servir la France et les Français a toujours été le cadet de vos préoccupations et vous utilisez les instruments de l'Etat pour vos intérêts personnels.

Bien peu de Français se reconnaissent en vous. Je me souviens d'avoir écrit à l'époque au parti socialiste ainsi qu'à François Rebsamen (2002), lors de la défaite honteuse de Lionel Jospin, et alors que vous étiez premier secrétaire du PS, que vous n'étiez ni représentatif de ce parti-ci et encore moins de la gauche. Hélas, trois fois hélas, les événements nous donnent raison. Moins d'1 Français sur 10 vous font confiance, vous êtes la honte de la République. Les scandales succédent aux scandales, il faut dire que c'est une coutume sous la Vème République.

Depuis les années Giscard, tous les présidents qui se sont succédé, ont mené la France dans le mur. Mais vous tenez le pompon. Pour reprendre une expression qui vous est chère : "vous êtes un président normal" avec des fonctions "anormales".

Français que nous sommes et que vous bafouez, n'ont jamais voulu une politique à l'identique de votre prédécesseur. Car dans ce cas, mieux valait maintenir Sarkozy à la tête de l'Etat. CHANGER D'HOMME POUR FAIRE LA MÊME CHOSE NE MENE A RIEN.

Vous sortez des lois de plus en plus restrictives afin de tous nous contrôler dans le simple but de nous VOLER. La trahison, le mensonge tout y passe pour vous justifier dans vos actes et vos attitudes mafieuses. Et à quand la restriction de la liberté Internet dont vous êtes déjà en train de vous préoccuper.

Il n'y a plus de fonctionnaires pour servir le public au quotidien. Mais ils pullulent au sommet de l'Etat au frais de la princesse évidemment.

L'Etat se décharge de toutes ses fonctions. Plus d'Education, plus de Sécurité, plus de Travail (dans la dignité)... mais il continue de ponctionner à travers le président de la république. Je me prononce donc pour la suppression de l'Etat dont on voit qu'il ne sert à rien sinon à provoquer de multitudes crises durant la Vème République.

Les prélèvements obligatoires qui étaient de l'ordre de 5 à 10 % au début des années 1900, représentent aujourd'hui sous votre mandat + de 50 %. Et encore faut-il y rajouter les cotisations sociales qui n'en font pas partie. Mais + fort encore, vous avez participé avec Lionel Jospin à la création de la CSG et de la RDS (qui devaient disparaître) qui ne sont rien d'autre que des impôts sur un impôt. L'imagination socialiste n'a pas de limite dans ce domaine. Mais jusqu'où iront-ils ces socialistes...???

Socialiste voilà un mot lâché. Ne nous méprenons pas. Socialiste ne veut pas dire : de gauche. Socialiste est le frère jumeau de l'Umpéiste. Ce nouveau parti que j'appelle l'UMPS. D'ailleurs à travers les différents scandales de l'Etat dont vous êtes censé être le garant, nous nous apercevons de la proximité pour ne pas dire la promiscuité des 2 partis. jms


01/08/2014, les escrocs américains...!!!

Pour la dernière fois je reviens sur le P.I.B américain car je pense que nous n'avons pas encore tout dit sur le sujet.

Tout d'abord il faut savoir alors que l'année 2014 est entamé depuis déjà 7 mois, nous ne connaissons toujours pas la croissance du P.I.B 2013 des U.S.A. Lorsque l'on sait que ce sont les plus gros cerveaux qui sont à la tête du pays, cela ne devient pas hilarant, c'est tout simplement condamnable. JE RAPPELLE POUR MEMOIRE QUE LES RESPONSABLES AMERICAINS ONT DECIDE DE NE PLUS COMMUNIQUER SUR M3 (la masse monétaire) DEPUIS 2006. POUR UN PAYS QUI PRÔNE LA LIBERTE, il y a de quoi se poser un certain nombre de questions.

A présent reprenons les chiffres du premier trimestre 2014. Les mêmes responsables gouvernementaux ont d'abord annoncé un P.I.B à + 0.1 % (façon de dire de manière cachée qu'il n'était pas négatif). Puis révisé à - 1%. Une nouvelle révision indique - 2.9 %. Comme cela ne suffit pas de donner des révisions, ils viennent d'inventer les corrections des révisions... Plus fort qu'eux... tu meurs...!!!??? Bref la contraction serait de 2.1 % en attendant la modification de la correction des révisions des annonces officielles. Quand on vous dit que ce n'est vraiment pas hilarant...

Mais c'est promis le deuxième trimestre sera d'excellente facture (combien de fois on nous l'a rabâché...!!!) Alors que tous les indicateurs intermédiaires ont montré de mauvaises perspectives... voilà la croissance du P.I.B du 2ème trimestre en hausse de... je vous le donne en 1000... + 4%... Ce qui, d'un trimestre à l'autre montre une progression de 6 .1 % soit presque aussi bien que les chinois qui tournent autour de 7.5 %... sur une année...

SI CE N'EST PAS UNE ESCROQUERIE que l'on nous dise comment cela s'appelle. L'on remarquera que les marchés n'ont pas crû un seul instant à cette mise en scène puisqu'ils ont dévissé très fortement depuis de nombreux mois.

De 2 choses l'une : ou ces économistes et autres politicards de petite envergure ont payé leur diplôme ou alors ce qu'ils ont appris est une véritable malhonnêteté intellectuelle. Personnellement je pencherais pour les 2 solutions. jms


30/05/2014, ah la réunion de la B.C.E du 5 juin...!!!

Les spéculations vont bon train en ce qui concerne les décisions qui seront prises par la Banque Centrale Européenne à Francfort sur le Main (Allemagne) lors de la réunion de politique monétaire du 5 juin.

Le consensus semble se diriger vers une baisse des taux à 0.10 % soit 15 points de base et une rémunération des dépôts (des banques européennes) négative.
Pour notre part nous voyons mal la B.C.E s'arrêter à mi-chemin. Pourquoi baisser les taux de 15 points de base lorsque l'on sait qu'une baisse de 25 points n'a eu strictement aucune incidence ni sur la relance économique, ni sur les crédits, ni sur l'€uro.
Pour notre part nous pensons que soit la B.C.E agit sur les taux et ce sera pour les ramener à 0 % c'est-à-dire au niveau des autres grandes régions de la planète, soit et cette notre préférence elle ne les touchera pas (après tout ne disent-ils pas que tout va bien ?). Quant à la rémunération négative des dépôts nous n'y croyons absolument pas, car au mieux c'est contre-productif, au pire les crédits se rarifieront. Par contre nous sommes convaincus que super Mario viendra avec sa kalachnikov pour tirer à bout portant...!!! jms


30/05/2014, le P.I.B des U.S.A ?

Nous faisons partie de ceux qui disent que les U.S.A amusent la galerie en matière de prévision économique. Il suffit pour cela de regarder nos articles précédents sur cette même page pour s'en rendre compte. En particulier le P.I.B du 4ème trimestre. Il ne faut pas non plus oublier que la F.E.D prévoyait une croissance comprise entre 2.5 et 3.0 % pour 2013 et que celle-ci est sortie de l'ordre de 1.9 % soit bien loin des objectifs. Et l'hiver n'avait pas encore fait son apparition, qu'en serait-il si cela avait été le cas. Comme d'habitude les économistes de tout poil aux U.S.A se sont une nouvelle fois planté.
L'hiver finissant par tomber sur les épaules des américains (les pauvres) voilà le P.I.B du premier trimestre être en contraction de 1%. Bien au-delà des prévisions les plus pessimistes...!!!
Attention au printemps trop doux, à l'été trop chaud et à l'automne trop humide. Vous voilà prévenus messieurs les économistes, vous n'avez plus d'excuses. Voilà comment le monde est gouverné aujourd'hui...!!! jms


08/03/2014, inflation, désinflation stagflation. Et miséraflation vous connaissez ?

Au moins s'il y a un sujet sur lequel je suis d'accord avec Draghi, c'est celui de dire qu'il n'y a pas de déflation. Peut-être un peu de désinflation et encore, que l'on en juge...
Je prend les hommes politiques, les économistes pour des menteurs (comme d'habitude), et je demande à certains analystes de cesser leurs chéronades...!!!.
Depuis le 1er janvier, le café que je prend au bar du coin qui me coûtait en 2013 : 1.30 € est passé à 1.50 €, soit 15 % d'augmentation. La baguette de pain à pris au moins 10 cts soit environ 10 % d'augmentation. Mon coiffeur préféré chez qui je ne retournerai plus lorsqu'il me facturait 13 € en 2013 est passé à 18 € au 1er janvier, ce qui représente une petite augmentation de... 38 %. Quant aux tickets de bus, ils passent de 1 € à 1.50 € et je ne parle même pas des abonnements qui ont explosé de + de ... 60 %. Certains se sont plaint de leur mécanicien qui semble ne pas y aller avec le dos de la cuillère...!!! J'arrête la liste loin d'être exhaustive...!!!

Mais peut-être ne buvez vous pas de café, ne mangez pas de pain, n'allez jamais chez le coiffeur (et pour cause...). Disons tout simplement que vous ne faites jamais les courses et par là vous parlez pour ne rien dire.

NON la déflation n'existe pas, seulement dans l'esprit de quelques bonimenteurs.

Donnez-vous la peine de faire un sondage d'opinion dans les rues d'Espagne, d'Italie ou de France et posez leur la question... Vous m'en donnerez des nouvelles.

Peut-être y a-t-il de la désinflation chez certains producteurs, tout à fait possible, de la désinflation sur les salaires, çà c'est garantie lorsque l'on sait que voilà 15/20 ans l'on payait une voiture à crédit sur 3 ans et qu'aujourd'hui il faut 6 ans... A la même période, les gens s'endettaient pour 20 ans sur une maison à construire et aujourd'hui la même construction demande 40 années de remboursement... Mais lorsque vous vous rendez chez le commerçant du coin ou la grande surface, personne n'a remarqué que les prix sont en baisse. Sauf les bonimenteurs que sont les politiques, économistes et autres analystes. Sans oublier les média, qui, comme l'on sait, sont manipulés par ces derniers ainsi que par les lobbyistes et jouent les carpettes.

La déflation c'est en quelque sorte un report d'achat qui entraîne les prix à la baisse, qui à nouveau entraîne un report d'achats, qui... Or aujourd'hui nous ne sommes absolument pas dans cette configuration. Le pouvoir d'achat est exsangue, les déficits et la dette imposés par les pouvoirs publics depuis Chirac qui a entraîné la France dans une spirale négative et dont Sarkozy a parachevé l'oeuvre en dépassant allégrement les critères de Maastrich. Et ce n'est sûrement pas Hollande qui nous sauvera de la situation.

N'oublions surtout pas la fiscalité qui est à un point de non retour (plus de 50 % de prélèvements obligatoires pour partie émergée de l'iceberg) et qui finira par faire sortir les gens dans la rue.

Ces trois-là (politicards) nous ont totalement appauvris, mais n'oublient pas de se sucrer au passage.
Aujourd'hui ce que vous appelez la déflation n'est rien d'autre que la MISERAFLATION. jms


07/03/2014, Mario Draghi suite et fin.

Comme nous l'avions anticipé, la B.C.E n'a pas bougé. L'homme fort de la banque centrale est venu avec ses valises pleines (enfin de bonnes intentions). Lorsqu'il les a ouvertes, elles étaient malheureusement vides... comme toujours. Il a quelque chose de Rocky chez lui...enfin sans les muscles. Au box-office du cinéma, je pense qu'il aurait eu de l'avenir. De toute manière tout cela est bien inutile et je suis d'accord avec lui. Je préfére parler d'inflation et surtout de miséraflation, ce sera le sujet de mon prochain article. jms


05/03/2014, Mario Draghi l'homme à la gachette.

Depuis quelques mois, l'homme qui tire plus vite que son ombre nous a habitué à des discours toujours aussi préventifs. Combien de fois n'a t-il pas soutenu que la B.C.E avait les armes nécessaires et qu'elle n'hésiterait pas à les utiliser. Votre caisse à outils, vous ne la trouvez pas un peu rouillée...??? Qui y-a-t-il dedans ? Je pense que cela ressemble plus à des pétards mouillés plutôt qu'à des missiles. Avec des taux à 0.25 %, les descendre à 0 n'y changera rien pas plus que votre effet de surprise du mois de novembre. Et puis il y a une chose que je ne comprends pas. Partout en Europe et aux Etats-Unis en autres l'on entend dire que tout va bien. Vous trouvez pas que c'est un peu contradictoire ? ou ringard ? Pourquoi utiliser des outils quand l'économie va bien, non je ne vois pas. Peut-être pouvez-vous éclairer ma petite, très petite lanterne.

Une conversation revient depuis quelques semaines et vous prête cette intention. Instaurer des taux négatifs sur les dépôts des banques auprès de la B.C.E...!!! Là cela me fait vraiment sourire. Et je suis sûr que vous ne le ferez pas. Je vous avance deux raisons. La première est que les banques ne sont sûrement pas prêtes à aller dans votre direction et que dans ce cas-là, elles garderont bien au chaud leurs petits sous sous. La seconde est que quand bien même elles accepteraient de payer pour déposer l'argent des autres, connaissant leur fonctionnement, ce sera pour mieux augmenter les taux des crédits sous prêtexte que vous les taxez. Non sincèrement je ne crois pas à cette solution. Quant à la baisse des taux directeurs pour juguler une déflation, je n'y crois pas plus car la déflation n'existe que dans la bouche de certains, mais cela est une autre histoire dont j'aurais l'occasion de revenir.

En conclusion je ne crois pas que ce jeudi 6 mars en début d'après-midi vous changiez quelque chose et c'est le pari que je prends. Surtout chers lecteurs, en aucun cas prenez ma pensée comme parole d'évangile. jms


10/01/2014, encore et toujours les u.s.a.

Décidemment cela devient une habitude dont peu s'émeut. Lorsque les chiffres américains sont bons, aucun adjectif n'est plus beau pour les commenter. Lorsqu'ils sont décevants l'on entend les commentaires suivants : "bizarre, curieux, saisonnier, ne pas prendre à la lettre, une erreur, la météo etc...". A mourir de rire...!!! Enfin pas tout à fait.

A entendre en direct un analyste financier de daily.fx qui prend ses rêves pour des réalités et qui annonce euphorique... 274 000 créations d'emploi au lieu de 74 000. Juste une bagatelle...!!! Ou un problème de myopie (il faut dire qu'il est américain, ceci expliquant cela en matière de clownerie) ou autre estimation farfelue.

A moins que cela soit aussi une véritable escroquerie...!!!

En effet lorsque l'on s'appelle Nicolas Chéron et autres Adrian Raymond et que l'on croit pouvoir manipuler les marchés en prétextant à longueur de journée que l'€uro va baisser parce que le dollar$ va monter!!! ou encore cette escroquerie montée de toutes pièces sur la paire NZD/CAD, je dis stop...!!! Regardez d'ailleurs où se trouve au 10/01/2014, c'est-à-dire seulement 5 semaines plus tard cette même paire NZD/CAD. Chacun appréciera.

L'on ne peut pas être juge et parti et escroquer les investisseurs en tirant les prix pour faire sauter les stops et s'engraisser sur leur dos car ces messieurs sont payés aux résultats. Il serait temps que ce genre d'abus soient punis et interdits.

A ce propos je vous suggére de ne pas donner vos stops aux brokers, de les garder en tête ou sur une feuille se papier, ainsi que de les décaler par rapport aux supports et aux résistances les plus utilisés. Cela vous évitera bien des déboires et les mettront dans l'embarras. Bien sûr cela oblige aussi à revoir ses points d'entrée et de sortie.

Il n'est pas question de leur reprocher de se tromper, loin de là cette idée, d'autant que je suis le premier à me planter* C'est le propre de l'analyste financier (nous n'avons pas un métier facile ,-)). Je ne vais sûrement pas leur lancer l'opprobe à ce sujet.
Un autre reproche que je leur adresse, est de faire sembler de croire aux chiffres macro-économiques insensés. Reprenant le chiffre du jour (74 000 créations d'emploi contre 200 000 attendus. Enfin malgré un taux de chômage attendu de 7 % il ressort à 6.7 % (quésako)). Alors les petits l'on ne se pose pas de questions...!!! Lorsque l'on utilise le terme de fumisterie il se doit d'être prudent car vous n'avez rien à envier aux autorités américaines. Tout le monde sait que les statistiques qui montrent une reprise économique sont fausses et manipulées. Cela fait depuis au moins depuis 2011 que je le répéte et si vous ne me croyez pas, écoutez des gens beaucoup plus sensés que vous et moi comme Olivier Delamarche et Philippe Béchade autrement plus sérieux.

Il est triste que constater que les média dont les analystes financiers de daily fx font partie se font l'écho mensonger des autorités monétaires et économiques. Hélas il y a des émules comme le petit jeune de b.f.m business et sa position en delta, dont on se demande quel salaire il touche pour répéter les leçons de son patron Alain Weill et quelles études journalistiques il a bien pu faire. Enfin l'on s'amuse de la moquerie de certains intervenants à son sujet.

*depuis 2011 et le point bas sur le C.A.C. 40 à 2 693 points, j'avais annoncé qu'en vagues d'elliott, l'indice parisien n'irait pas au-delà de 4 170 points très exactement. Pour cela je me suis basé sur la figure suivante que je considérais comme une vague (B). Et dont son point de départ se situe à 2 465 points comme je l'avais annoncé à l'époque. Depuis l'indice est redescendu, reparti à la hausse pour toucher un plus haut annuel en 2013 à 4 356 points. Les 4 170 points ont été invalidés en tant que vague (B) mais malgré un recomptage je considére que nous sommes toujours en vague corrective avec un vague (B) qui s'arrêtera lors de la prochaine correction sérieuse sur le C.A.C. Il faut savoir que j'ai conseillé de rentrer sur le C.A.C à 3 100 points en semaine 25-2012, lorsque que peu d'analystes y croyaient et malgré le fait qu'en vagues d'elliott il n'est pas conseillé de spéculer dans une vague corrective.

Je me devais de me justifier après avoir mal jugé de l'ampleur de cette vague (B). jms


20/12/2013, Pierre Moscovici ou le contribuable modèle.

Je le cite : On ne paie jamais trop d'impôts quand c'est pour la bonne cause.

Les Français (dont je fais partie) apprécient et l'on se souviendra de vous aux prochaines municipales pour vous mettre (les socialistes et autre jumeaux U.M.Péistes) dehors. Sans oublier les européennes. Pour l'art que vous avez de créer des dispositifs à spolier les épargnants et autres contribuables.

Monsieur Moscovici, nous vous demandons de nous prouver que vous êtes un contribuable modèle... comme vous vous évertuez à le demander à tous les français...!!! CHICHE.

Il n'y a rien d'autres à ajouter, sinon qu'il faudrait rétablir la guillotine pour ces crétins et autres bandits politiques dont vous faites partie. jms


20/12/2013, la croissance du P.I.B ou la clownerie américaine.

A la lecture des chiffres qui viennent de tomber, nous restons sincèrement dubitatifs, et pour cause.

Le département du commerce américain (après les républicains et les démocrates, bon c'est vrai ce sont les mêmes), joue à son tour son rôle de clown de 1ère classe.

Dans un passé pas si lointain, les chiffres économiques étaient donnés sans révision. Depuis quelques années, les agents économiques ont ajouté une première estimation suivie d'une seconde et aujourd'hui d'une troisième... TRES FORT. A quand une dizième estimation ? Mais cela ne suffit pas pour redonner la confiance aux consommateurs et contribuables (TRES IMPORTANT CE TERME), alors ils en rajoutent une couche...
Voyez vous-même :

L'économie américaine est passée d'un seul claquement de doigt de 2.8 % à 4.1 %. Une petite erreur de 50 %...!!! Evidemment nous sommes certains qu'ils trouveront de bons prêtextes pour justifier ce décalage grotesque.

ET DIRE QUE NOUS SOMMES GOUVERNES PAR CE GENRE DE CRETINS, DE MENTEURS, ET D'ESCROCS, rien de moins. jms


01/03/2013, Peugeot où l'art d'être à la fois capitaliste et socialiste.

Il est de coutume d'opposer sans cesse le capitaliste au socialisme. Chacun ayant les meilleurs arguments pour défendre ses idées. Une chose est sûre, l'on ne peut pas être un jour capitaliste un jour socialiste en fonction des circonstances. Soyons un peu sérieux. Prenons l'affaire Peugeot. Cette entreprise qui fût un fleuron de l'industrie française, est aujourd'hui en quasi faillite. Que ce soit l'outil industriel ou son bras financier (fp) la marque automobile est exsangue.

Quelle doit être l'attitude de l'Etat Français qui pourrait être sollicité... ??? Il semble nécessaire au préalable l'on se pose 2 questions :

  1. Peut-on sauver l'entreprise de la faillite...!!!???
  2. Si la réponse est oui, peut-elle être pérenne dans une période de 10 ans à venir ou plus ?

Il ne nous appartient pas de dire comment l'on doit s'y prendre. Il existe dans notre pays des spécialistes dont c'est leur métier. Nous nous contentons pour notre part d'être des incubateurs d'idées... Ce qui n'est déjà pas si mal si cela peut faire avancer les choses.

Si nous sommes en mesure de répondre de manière positive AUX 2 questions préalablement posées, alors il n'y plus de raison de savoir si l'on doit être d'un bord politique ou d'un autre. Il est juste requis un peu de bon sens. Dans ce cas L'Etat peut et doit intervenir mais ceci sous plusieurs conditions :

  1. Ce transfert d'aide publique ne peut se faire que si un retour dans les caisses de l'Etat est possible. Rappelons que l'Etat n'a pas vocation de faire le pompier de service pour une entreprise privée.
  2. Qu'il est parfaitement normal que cette aide publique (c'est-à-dire l'argent du contribuable) soit rémunérée à son juste prix... Qu'est ce que cela veut dire ? Nous pensons qu'un intérêt de l'ordre de 1 à 2 % est juste et qu'en aucun cas il ne doit dépasser le niveau de l'inflation officielle.
  3. Enfin qu'un commissaire de l'Etat siège de manière permanente jusqu'au remboursement complet, et qu'aucune décision ne peut être prise sans son aval.

Si toutes ces questions peuvent être gérées de manière positive, nous pensons sincèrement que c'est le rôle de l'Etat d'intervenir. Néanmoins ce genre de situation doit rester exceptionnelle et ne pas être systèmatique comme c'est le cas pour le pôle bancaire jms


23/12/2012, les modes et la crise.

Nous avons tous remarqué la place prise dans la société par les différentes modes. Vous avez la mode musicale (yéyé, rock, disco, rap...) qui dure en général une petite dizaine d'années, la mode des comportements qui elle ne dure qu'un où 2 ans (les pin's, les magnets, les rollers...), la mode du prêt à porter qui ne dure que le temps d'une saison (mini-jupe...) Les modes se font et se défont, partent aussi vite qu'elles arrivent. Bref vous l'avez compris les modes sont des comportements de vie qui ont une durée relativement courte.

Sauf dans un domaine : la politique. La mode en politique c'est la CRISE. Et croyez-moi que cette mode là, a la dent dure. Cela fait 40 ans qu'elle existe et elle n'est pas près de disparaître, d'ailleurs ne nous promet-on pas une année 2013 difficile après celle de 2012 qui a précédée 2011 qui a précédée... Pour ceux dont je fais partie de la génération née dans les années 50, nous avons eu beaucoup de chance, celle de ne pas connaître la guerre, mais alors la crise, on connaît. De Giscard (l'éternel retour) à Hollande en passant par Mitterrand, Chirac et Sarkozy, tous nous ont servi le plat de la crise... Ils n'ont vraiment pas de chance ces présidents français et pourtant, vous avez vu comme ils se battent comme des chiffonniers pour prendre la place... Ils feraient bien de s'intéresser au portefeuille de leurs compatriotes avant de s'intéresser au leur.

Je me souviens d'une citation de Coluche ...les hommes politiques ne nous feront pas autant rire qu'ils n'ont font ch.... Ne disait-il pas la vérité...!!! Alors après le printemps arabe, y aura-t-il un printemps français...??? jms


21/12/2012, A.D.P ou l'art d'inverser la courbe du chômage.

Je ne peux pas m'empêcher d'avoir un sourire amusé, agacé et triste lorsque nous lisons ce genre de nouvelles. Elle concerne la société des Aéroports de Paris. ...Le groupe compte également accélérer la baisse des effectifs de la maison mère au cours des trois prochaines années pour compenser une réduction moindre que prévu depuis 2010, notamment en raison du relèvement de l'âge de la retraite, a expliqué Laurent Galzy.

Dans un pays structurellement "chômeur" depuis le milieu des années 70 malgré la manipulation des chiffres par le passé de l'INSEE, comment un homme politique peut-il prétendre en même temps supprimer les 35 heures, relever l'âge de la retraite et inverser la courbe du chômage avec de plus une croissance amorphe depuis des années et qui perdurera encore longtemps ? Faut-il être énarque pour sortir de genre de réflexion... Cette "énarquie" qui sclérose non seulement l'Administration Française mais aussi l'Entreprise Française puisqu'elle s'immisce partout y compris dans le privé bloquant par là-même toute créativité et toute initiative.

Il faut remercier Laurent Galzy pour sa lucidité.

Après avoir connu dans les années du précédent quinquennat une fuite en avant dans les prélèvements obligatoires, ceux-ci dans la période 2013/2015 vont friser les 50 % record dans l'histoire française. Alors messieurs les ministres, et malgré la bonne volonté de notre ministre du redressement productif, veuillez avoir l'obligeance d'expliquer devant les Français comment vous pensez vous y prendre pour que l'outil industriel français renaisse...

En tout état de cause permettez-moi de vous dire que vous êtes dans la mauvaise direction... jms


17/12/2012, le bouclier fiscal américain.

Depuis maintenant de nombreuses semaines nous entendons à la radio, voyons à la télévision, lisons sur les journaux le grand épisode en ce qui concerne le bouclier fiscal aux Etats-Unis. Vous n'avez pas manqué de remarquer que pendant la campagne présidentielle ils en avaient fait un épisode dramatique. Chacun y va de son point de vue, spéculant un coup pour le clash, un coup pour une entente... il suffit pour cela de se rendre sur les sites d'analyses boursières ou de journaux d'informations pour lire ce que disent certains éminents pontes de la finance...

Permettez-moi de faire un raccourci...!!! Le résultat est connu d'avance... rappelez-vous voici 4 ans, ils se trouvaient dans une situation presque similaire. Et le résultat fût qu'à la dernière minute ils finirent par trouver un terrain d'entente. Il en sera de même pour cette fois-ci... En matière de clownerie, je crois que les américains se situent en haut du box-office... jms


05/12/2009, Le téléthon et l'envers du décor.

Ma démarche va paraître comme polémique, mais je la situe plutôt sur un plan philosophique ... et politique.

J'emboîte le pas à Pierre Bergé à la différence que je me suis toujours prononcé contre ce genre de démonstration. A l'époque (1998) en tant que président de la troupe de théâtre dont je faisais partie, j'ai refusé de participer à cette démarche.

Bien sûr sur le fond personne est contre bien évidemment, mais les formes sont sujettes à caution.

Premier élément : la santé relève de l'ordre public, d'ailleurs ne parle t-on pas de la "santé publique". Participer à ce genre de manifestation c'est tout simplement cautionner l'action public, donc le gouvernement de notre pays à se dédouanner de cette santé publique et à se décharger sur des associations privées. Ceci est tout simplement inadmissible.

Deuxième élément : l'on se focalise pendant plusieurs heures pour guérir des maladies rares (et c'est tout à fait noble), qui concerne plusieurs centaines ou milliers de malades... pendant ce temps-là, des millions de personnes meurent du cancer ou du sida, dans une presque totale indifférence. Je voudrais vous donner un petit exemple, mais ceux-ci sont nombreux... J'avais 13/14 ans, voilà donc près de 40 ans, comme beaucoup de jeunes à l'époque, j'ai subi l'opération de l'appendicite. La chambre dans laquelle j'étais, se trouvait près de moi un vieux et si gentil monsieur, atteint du cancer de la prostate et qui mourra peu de temps après... 40 ans plus tard, ce même cancer est difficilement guérissable...

Troisième élément : pour tirer l'argent des autres, les organisateurs ne se gênent pas pour "exiber" parfois, de très jeunes malades, une manière de tirer la larme de l'oeil des auditeurs et des téléspectateurs. C'est tout simplement honteux et immoral.

Quatrième élément : étant donné qu'il s'agit d'associations privées, libre est d'utiliser les fonds comme bon leur semble et bien sûr à un moment ou à un autre, cela dérape car l'appât du gains est plus fort que le reste, et l'on parle de scandale, de type spéculation immobilière et autres...

Cinquième élément et non des moindres : ce genre de démonstration est un véritable spectacle business. Et bien sûr l'origine nous vient d'outre atlantique comme d'habitude, permet de faire rentrer de l'argent à la chaîne de télévision par le biais de la publicité. Si cela ne ressemble pas à une forme mercantile, je veux bien que l'on me prouve le contraire.

Pour conclure, je voudrais préciser que ce qui est valable pour le téléthon, l'est aussi pour les autres associations caritatives... y compris pour celle qui ma préférence : les restos du coeur. En effet si la démarche encore une fois est parfaitement noble, le problème (la misère) n'est pas toujours résolu... Ce qui montre bien la la faillite d'esprit de nos hommes politiques de tout bord... Et le vrai débat se situe . jms


05/07/2009, L'économie, la roue tourne.

Alors que les marchés boursiers sont dans l'expectative, quand est-il de de l'aspect purement économique ?

A vrai dire, regardées de près, toutes les économies vont mal, et ce, malgré les discours optimistes de nos "éminents" financiers et autres hommes politiques. Les Etats-Unis qui croulent sous leurs dettes, l'Europe pour les mêmes raisons et dont les premières dissensions se font jour entre l'Allemagne et la France, les deux locomotives de l'Europe, et l'Angleterre qui est, et qui n'est pas européenne...

Je voudrais justement m'arrêter un instant sur le pays de Shakespeare. L'île britannique est en train de boire le bouillon. Plus rien ne va. Politiquement d'abord, avec un Gordon Brown qui ressemble plus à un fantôme qu'à un premier ministre avec ses affaires de notes personnelles et son gouvernement qui ressemble à une peau de chagrin... Il s'accroche par tous les moyens à son pouvoir... (comme ils sont nombreux dans son cas). Ah le pouvoir, s'il y a un homme politique qui aime le pouvoir c'est bien lui, mais d'autres n'ont rien à lui envier, demandez donc à sarko par exemple...!!!???
Economiquement ensuite, l'Angleterre connait la bérézina et sans l'aide de l'Europe ou de son allié historique les U.S.A, elle est appelée à disparaître, en tout cas comme puissance économique et monétaire. Comment pourait-elle être venue en aide, alors que ces mêmes pays sont dans une situation presque analogue.

Puissance économique durant plusieurs siècles, la Grande-Bretagene est bien en train de disparaître du paysage économique. Est-ce le point de départ d'un nouvel ordre économique ? Cela est fort possible, il suffit de regarder les tentatives des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) qui commencent à se détourner du dollar qui de toute manière ne vaut plus grand chose mais régit quand même le monde. Ce n'est pas la vieille Europe qui empêchera ce nouvel ordre économique. Sans oublier que durant cette crise qui n'a pas commencée mais dont on a vu des prémices, c'est chacun pour soi...

Car comment voulez-vous que l'économie reparte, lorsque l'on incite ceux qui sont endettés et qui ne parviennent pas à rembourser, à vouloir consommer... sans parler des futurs impôts qui vont nous tomber dessus et dont on nous a promis que non seulement ils n'augmenteront pas mais qu'en plus ils diminueront... Non ce n'est pas moi qui le dit, posez la question au p'tit nerveux... jms


31/05/2009, T.V.A.

Cet impôt créé dans sa forme actuelle par l'ancien président de la république de droite, alors ministre des finances Valéry Giscard d'Estaing, est un impôt indirect sur tous les biens de consommations et payé en dernier lieu par le consommateur. C'est-à-dire que tout le monde paie cet impôt injuste.

Il faut se souvenir de ce sketche de Raymond Devos qui rentrant chez lui, aperçut au 4 angles (sic!!) de sa maison les 3 lettres suivantes : T.V.A. Et pas moyen de s'en sortir, c'était un rappel incessant :

Ce sketche célèbre résume à lui seul ce qu'est la T.V.A.

Prenons un exemple : un smicard dont son salaire mensuel est d'environ 900 €uro et le salaire mensuel connu (stocks-options comprises) mais pas les avantages en nature du patron le + "pauvre" du C.A.C. 40, soit 450 000 €uro.

Chacun achetant sa baguette de pain au quotidien à raison de 1.15 €uro pièce ce qui représente : 34.50 €uro par mois de 30 jours que nous allons arrondir à 34 €uro.

Tout d'abord ces 34 €uro dépensés par moi pour la nécessité de s'alimenter représente la bagatelle de 3.8 % du salaire du smicard et seulement 0.75 % du salaire du patron du C.A.C. 40. Mais là n'est pas la discussion.

Sur les 1.15 €uro, la T.V.A représente approximativement 0.22 €uro pour chacun, ce qui ramené au mois, fait 6.60 €uro, toujours pour chacun. Mais en pourcentage, car il faut parler comme cela lorsqu'il s'agit d'impôt, la tva est de :

Ce qui revient à dire que le smicard paie en 1 mois, une T.V.A de près de 500 fois plus que le patron du C.A.C.

Bien sûr je n'ai pris qu'une baguette de pain, il faut évidemment tenir tenir compte de tous les achats. Et lorsque vous saurez que le patron du C.A.C. 40 le mieux payé (stocks-options comprises) est d'environ 14 millions d'€uro à comparer des 450 000 €uro... je vous laisse à vos calculettes...

SI CELA N'EST PAS UN IMPOT INJUSTE, ALORS JE VEUX BIEN QUE L'ON ME DEMONTRE LE CONTRAIRE.

Vous avez d'ailleurs remarqué que jamais les grands patrons ne réclame la disparition de la T.V.A. Ils demandent seulement la disparition de l'impôt sur la fortune. Et pour cause... jms


16/05/2009, l'amour des statistiques.

Comme chacun sait, les divers gouvernements à travers le monde, et plus plus particulirement les occidentaux, ont l'art de manipuler chiffres et statistiques. L'un de ces derniers exemples sont les tests crashs des banques américaines qui font bien rigoler les économistes et autres statisticiens. Mais en Europe nous ne sommes pas en reste, et s'ils effectuent les mêmes tests crashs, nous aurons le même cabotinage.

En matière de cabotin, force est de reconnaître que sarkozy détient un tout premier rôle. Ses pantalonnades deviennent coutumières et je voudrais attirer l'attention du lecteur sur la dernière, les statisques du P.I.B.

Rappelez-vous en début d'année 2009, nos principaux partenaires européens étaient tous rentrés en récession fin 2008, (Espagne, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie), bref j'en passe et des meilleurs. Seule la France avait échappée au marasme économique (je croyais que nous étions mondialisés). Vous savez la fameuse exception française, que l'on nous rabache à longueur de temps... Dans cette hyper mondialisation... nous étions les meilleurs... Laissez-moi rire un bon coup, mes biens chers frères, mes biens chères soeurs. Et pour réussir ce tour de passe-passe, sarkozy, oh! je suis mauvaise langue, non l'I.N.S.E.E n'avait pas hésité à manipuler les chiffres du 3ème et 4ème trimestre (lisez bien la note reuters) pour ne pas avoir 2 trimestres consécutifs en baisse qui veut dire que techniquement la France est en récession.

Mais voilà, boom!!! qu'apprends t-on en ce vendredi 15 mai ? La France est en récession depuis 1 an... Ah...!!! Moi je n'avais pas lu çà, et pourquoi il(s) change(nt) les chiffres... Comme j'ai peur d'avoir mal lu, je vous livre ce graphique (à venir).

Il (sarko) nous avait pourtant dit que l'argent donné aux entreprises ne coûterait pas un centime aux contribuables, si si, c'est bien lui qui l'a dit "je le jure"...

En tant que contribuable, consommateur, usager et j'en passe, je déclare sarkozy coupable qui, rappelez-vous, nous avez promis la lune pendant la campagne présidentielle (comme l'avait fait d'ailleurs la ségoléne), de vol, escroquerie, détournements de biens sociaux, vol à main armée (radars)... A ce titre il doit être condamné par les français le moment venu, et décideront de la peine dont il mérite... jms


05/03/2009, baisse des taux de la B.C.E.

Que penser de la baisse des taux d'intérêt qui passent de 2 % à 1.5 % ?

J'allais dire "rien", pas vraiment, mais c'est un peu cela.

D'autant que les taux de la B.C.E restent nettement supérieurs aux autres grands blocs, tels que les U.S.A, le Canada, l'Angleterre, le Japon... et j'en passe. De plus entre la baisse et le résultat il se passe de nombreux mois qui laissent les indices plonger. Il y a longtemps que les taux d'intérêt ne représentent qu'un pis aller.

Pourquoi une baisse des taux alors ? L'économie va mal, les entreprises voient leurs carnets de commande fondrent comme neige au soleil, alors elles commencent par dégraisser, donc + de chômage, moins de consommation... et si vous vous retrouvez au chômage, ce qui touchera vos proches, avec moins d'argent avez-vous envie que l'on vous prête même gratuitement si si vous n'avez pas la possibilité de rembourser ?

L'on voit les limites (très limitées!!!) du système capitaliste. Depuis 1987 quelles ont été les crises :

A quand la prochaine ? Tout comme vous je l'ignore mais je peux dire que la prochaine crise boursière pourrait être en lien avec les valeurs écologiques, voilà la prochaine bulle.

Non les taux d'intérêts ne sont pas un remède, juste une manière de faire repartir les bourses de manière virtuelle et tel un gâteau au fromage, le soufflet retombe. Non les spéculateurs ne sont pas responsables des crises boursières, car sans eux il n'y aurait pas de marché boursier tout simplement. Il faut chercher les responsables du côté des hommes politiques qui ne cherchent qu'à défendre des lobbys pas toujours défendables.

En attendant soyons quelque peu patient, les marchés vont nous offrir de belles opportunités. Soyez prêt à tirer sur la gâchette, la fête sera magnifique. jms


Retour à l'index : investir en bourse, page précédente : justifications. page suivante : tarifs...


Votre réflexion pourra puiser dans de nombreux graphiques que nous vous présentons, dont certains, inédits.


Pour lire plus confortablement, repérez la couleur des liens et/ou du texte :


Pour tout renseignement : contact@vagues-elliott.com


Valid XHTML 1.1 CSS Valide ! Contrat Creative Commons logo phi 2012-2018