logo1.png sites boursiers

Ma devise : "Ce ne sont pas les événements qui font les cours de bourse, mais les graphiques qui annoncent les événements... 1"

1Voici 2 exemples concrets. Le premier date de la période septembre 2000 à mars 2003 et porte sur l'indice C.A.C. 40 avant le 10 septembre 2001 et à partir du 10 septembre 2001. Mais c'est strictement la même chose sur les autres indices. Comme de mauvaises langues diront que cela est déjà préhistorique, a été ajouté un exemple plus récent, la paire de devices GBP/USD durant la période du référendum écossais (18 septembre 2014). A vous de juger.


investisseurs 
			direct


Voici quelques liens de sites qui traitent des marchés boursiers, d'économie et autres domaines financiers. D'autres viendront s'ajouter et certains disparaître. Il ne s'agit là que certaines de mes préférences, libre à chacun d'agrandir ses recherches... ou de me faire part de vos coups de coeur... et à propos de coups de coeur, en voici quelques-uns :

bitcoin.fr tout savoir sur le bitcoin et la crypto-monnaie,

bitcoin.org autre site sur le bitcoin,

bloomberg information boursière en anglais,

exchange-rate pour convertir les différentes devises à une date donnée,

kitco pour l'or et les métaux précieux,

stock charts pour les graphiques en points et figures et autres diagrammes,

tradingtv la bourse en vidéo,

tradingview pour trouver tous les actifs graphiques que vous recherchez,

vernimmen la finance de l'entreprise.

Bien évidemment je n'omettrais pas de citer la référence en matière des vagues d'elliott : elliott wave international en anglais, site américain dont le président n'est autre que Robert R. Prechter Jr, celui-là même qui a fait connaître Ralph Nelson Elliott, le créateur du Principe des Vagues.

Il faut regretter que la majorité des sites qui traitent de la finance sont dans la langue de Sheakspeare. Les sites français sont en général de mauvaise qualité, car tout simplement financés par une publicité totalement envahissante. C'est pourquoi nous vous proposons de boycotter ces sites et/ou de les bloquer avec un logiciel conçu à cet effet. C'est aussi cela la liberté Internet que nous défendons.

Le media à éviter en matière boursière et financière :

B.F.M radio
Voilà la référence en matière de journalistes de pacotille. Soit ils n'ont jamais fait d'école de journalisme, soit ils étaient minables, soit ils subissent la réunion quotidienne (débriefing) pour dire amen à leur supérieur ou au boss. A moins que ce soit simplement le cumul de tout cela. Quelques exemples :
Nicolas Doze que je surmomme monsieur "question-réponse". Il part dans de longs monologues, coupe sans cesse la parole aux invités, fait la question et la réponse. Le nombrilisme ne doit pas être son moindre défaut.
Grégoire Favet que j'appelle le "marchand de sable" (il a dû être bercé par Nicolas et Pimprenelle). A se demander s'il s'écoute parler de temps en temps. Comme son prédécesseur et les suivants, cette capacité de couper la parole des autres...!!! (sur un plateau médiatique, bonjour...!!!). La faculté de dire des contre-vérités (caractéristique de la radio).
Cédric Decoeur pour qui je donne le doux surnom de "gentillet" (remarquez que c'est peut-être le "moins pire"* de tous), pas méchant pour un sou mais ignare dans son domaine. Enfin j'ai gardé pour la fine bouche et à qui je demande de changer de métier (de grâce) ou de se taire ;
Guillaume Sommerer "le mirage" en position de décollage algorithmique que l'on attend d'un moment à un autre mais qui ne viendra pas. Ses pieds doivent être pris dans le béton. L'exemple même de la malhonnêteté intellectuelle par excellence. J'attends toujours le moment où Olivier Delamarche se décidera à... ou Philippe Béchade le traiter d'inculte. Mais nous devons reconnaître que pour se faire une idée de la monstruosité d'un groupe, c'est un excellent exemple.


*expression communément entendue sur les antennes et lue dans les média qui consiste à dire que les chiffres sont moins "pire" que prévu au point de pousser l'absurdité de mettre des chiffres négatifs en vert...!!! C'est beau la connerie humaine et l'économie de quartier...!!!


Les courtiers recommandés :

fx pro Cela existe quand même...

Les courtiers à éviter : par ordre alphabétique.

Bourse Direct
Filiale du groupe Vieil. Une plateforme peu ergonomique et encore moins conviviale. En dehors du prix d'appel à 0.99 € pour la place Euronext (hors Lisbonne), des prix abrutis : jugez-vous même ; 42 € pour trader des valeurs Italiennes, Australiennes, Japonaises et autres, 8.50 € sur le Nyse, 15 € sur Londres et Francfort, 18 € sur l'Espagne, Genève et Lisbonne. Enfin, cerise sur le gâteau pour clôturer le compte, vous êtes dans l'obligation de le faire par courrier postal (plus vu depuis plus de 10 ans pour notre part) et cela peut prendre jusqu'à 8 semaines. Pour terminer, il n'a pas été possible de vendre à découvert...!!!

F.X.C.M
Imaginez, lors de notre première prise de position (GBP/USD), la plate-forme tombe en panne pour plusieurs heures... De plus celle-ci est très lente. Enfin lorsque vous clôturez le compte, tous les obstacles sont mis en avant pour vous dissuader.



Nous n'allons pas nous séparer sans la lecture d'un graphique, celui du gold index sur lequel nous aurons l'occasion de revenir assez longuement.


Retour à l'index : investir en bourse, page suivante : introduction aux vagues d'elliott...


Votre réflexion pourra puiser dans de nombreux graphiques que nous vous présentons, dont certains, inédits.


Pour lire plus confortablement, repérez la couleur des liens et/ou du texte :


Pour tout renseignement : contact@vagues-elliott.com


Valid XHTML 1.1 CSS Valide ! Contrat Creative Commons logo phi 2012-2018